Prisonnier d’un courant d’air

Prisonnier d’un courant d’air (ou la boîte à poussière) – Prototype N°1
Dans le cadre du projet «Au croisement des poussiè
res »
Cloche en verre, caisson en bois percé, disque de plexiglace, pieds métallique et ventilateur

Le but est de recréer une tempête de sable à l’intérieur d’une cloche de verre simplement posée sur un socle de bois.
Ici l’échelle immense d’une tempête est réduite à celle d’un grain de poussière.
Le spectateur pouvant, à tout moment, soulever cette cloche pour laisser s’échapper la poussière.