Les liseuses (ou la collision malheureuse)

 

 

 

Les liseuses (ou la collision malheureuse)
Liseuses et diapositives en carton et papier journal.
Pieds de projecteurs et boite à diapositives en bois.
Dimensions diverses. 2017

En septembre 2015, La photo du corps d’un enfant échoué sur une plage turque fait la une des journaux, dont celle du Monde. Celle-ci s’est retrouvée confrontée quelques pages plus loin à une autre image, celle d’une femme elle aussi allongée sur une plage, un sac Louis Vuitton à la main. Cette « collision malheureuse » (dixit Luc Bronner, directeur de rédaction du Monde) me poussa à m’intéresser aux propriétés transparentes du papier journal pour mettre en lumière les collisions qui se produisent sur le recto et le verso dune même page.
Ce dispositif de lecture absurde finit par rendre la lecture laborieuse voire impossible.